Qui sommes-nous ?

Le rôle de Génération Cochlée est d’informer les parents d’enfants sourds profonds et  de les mettre en relation avec d’autres familles concernées par l’implant cochléaire.

 Nos objectifs et actions sont :

  • d’accueillir et d’accompagner les parents et les enfants dans les phases de pré et post implantations ;
  • de mettre en relation des familles en phase de réflexion vers l’implantation de leur enfant avec des familles ayant un enfant déjà implanté ;
  • de confronter et de diffuser les expériences et les témoignages ;
  • de conduire des actions d’informations générales ;
  • d’obtenir une reconnaissance et une prise en charge des implants cochléaires auprès des organismes de tutelle.

A titre d’exemple, un des services rendus par l’association est d’avoir négocié un tarif d’assurance préférentiel pour ses adhérents. Ce contrat groupe permet aux membres à jour de leur cotisation de bénéficier de 20% à 27% de réduction sur l’assurance de leur implant (parties internes et externes) et des appareillages associés (accessoires, audioprothèses ou micro HF…).

 

Présentation de l’association

L’association a été créée début 1996 par quelques parents d’enfants implantés.Elle regroupe principalement des parents d’enfants sourds profonds qui ont bénéficié d’un implant cochléaire.Fin 2007, l’association a franchi le cap des 500 adhérents et avec 528 enfants implantés, cela représente plus de 20% de la population d’enfants implantés en France.Cochlée Ile-de-France n’est rattachée à aucun centre d’implantation et n’est liée à aucun professionnel. Nous tenons à conserver cette indépendance et à rester vigilants face à des dérives éventuelles d’un système encore en pleine construction.
Génération Cochlée compte 961 adhérents au 1er semestre 2015 :
  • 931 familles pour 997 enfants implantés, certaines familles ayant plusieurs enfants implantés
  • 30 autres adhérents : professionnels de la surdité, centres spécialisés…
  • 2 membres d’Honneur

Répartition par marque d’implants :

Repartition fabri IC

 Au 1er semestre 2015, 194 enfants sont porteurs de deux implants, soit 21 %.